Comme dimanche dernier, nous nous préparons à célébrer le Seigneur dans notre foyer en installant un espace dédié à la prière : une bougie, une icône, une croix, la Parole ouverte…

Dans la mesure du possible, nous vous invitons à vivre cette proposition à 11h00 afin d’être en communion les uns avec les autres. De son côté, Eric célébrera la messe pour Christiane GOMEZ, Marcelle DAMIRON, Claudette REYNIER, Marie-Régine COUDRY et Roland RIVAIN, dont les funérailles ont été célébrées cette semaine, et à l’intention de Nora PASTOR GUIDO et des familles REYPIN et AB-DER-HALDEN.

En ce 22 novembre, nous concluons l’année liturgique en célébrant la fête du Christ Roi de l’univers.

Berger, Ressuscité, Fils de l’homme, Roi… ces titres donnés au Christ se mêlent parfaitement. Berger, il prend soin de nous. Ressuscité, il nous sauve par son mystère pascal. Fils de l’homme, il est pleinement homme et pleinement Dieu. Roi de gloire, il choisit l’humanité pour révéler le secret du Royaume : la charité.

Entrons dans la prière en chantant notre Dieu, venu nous donner la vie et nous inviter à prendre soin des plus petits !

* – * – *

.

  • Démarrons notre célébration en écoutant ou en chantant :

Venez, chantons notre Dieu, lui, le roi des cieux !
Il est venu pour sauver l’humanité et nous donner la vie.
Exulte pour ton roi, Jérusalem, danse de joie !

Il est venu pour nous sauver du péché,
Exulte, Jérusalem, danse de joie !
Oui, par sa mort, tous nous sommes libérés,
Exulte, Jérusalem, danse de joie !

Le Roi de gloire nous a donné le salut,
Exulte, Jérusalem, danse de joie !
Sa majesté, nous pouvons la contempler,
Exulte, Jérusalem, danse de joie !

.

  • Celui ou celle qui conduit dit : « Faisons le signe de la croix : au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ; c’est le Seigneur qui nous rassemble, c’est lui qui nous donne d’être en communion avec les chrétiens du monde entier et particulièrement avec les chrétiens de notre paroisse Saint Benoît de Bron qui se « rassemblent » aujourd’hui. »

.

  • Au seuil de cette célébration, l’un de nous dit : « Le Royaume grandit parmi nous chaque fois que nous prenons soin de nos frères. Alors commençons par nous tourner vers le Seigneur, Bon Berger, et reconnaissons tous nos manques, particulièrement dans le service des plus petits. »

Jésus, berger de toute humanité,
Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus ;
Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous !

Jésus, berger de toute humanité,
Tu es venu guérir ceux qui étaient malades ;
Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous !

Jésus, berger de toute humanité,
Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs ;
Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous !

.

  • Nous pouvons à présent chanter la Gloire de Dieu

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons, nous te glorifions,
nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant,
Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père.

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous.
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, toi seul es le Très-Haut :
Jésus Christ, avec le Saint Esprit dans la gloire de Dieu le Père.
Amen, amen ! (bis)

.

  • Prenons un petit temps de silence puis prions : « Père éternel, tu as voulu fonder toutes choses en ton Fils bien-aimé, le Roi de l’univers ; fais que toute la Création, libérée de la servitude, reconnaisse ta puissance et te glorifie sans fin. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

.

  • Mettons-nous à l’écoute des textes du jour

Lecture du livre d’Ezéchiel (34, 11-12. 15-17)

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de nuages et de sombres nuées. C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, – oracle du Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître selon le droit. Et toi, mon troupeau – ainsi parle le Seigneur Dieu –, voici que je vais juger entre brebis et brebis, entre les béliers et les boucs. –
– Parole du Seigneur.

Psaume 22 à lire ou à écouter :

Refrain : Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer.

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (15, 20-26. 28)

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. Et, quand tout sera mis sous le pouvoir du Fils, lui-même se mettra alors sous le pouvoir du Père qui lui aura tout soumis, et ainsi, Dieu sera tout en tous.
– Parole du Seigneur. 

.

  • Acclamation de l’Evangile :

Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia ! (bis)

.

  • Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (25, 31-46)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’ Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’ Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’ Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’ Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?’ Il leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’ Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »   

.

  • Lisons ou écoutons l’homélie :

.

  • Prenons un temps de méditation à l’écoute de ce morceau de piano proposé et interprété par Paul M.

.

  • Credo

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen.

.

  • Prière universelle préparée par Christiane V. et Chantal V.

Refrain : Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous,
Regarde notre terre, entends notre prière !

– Seigneur, aujourd’hui, dans ces temps sombres que nous vivons, accorde à tous confiance et espérance pour mener les missions que tu nous as confiées, nous te prions.

– Seigneur, pour que dans notre communauté, les malades, les personnes isolées et celles traversant des épreuves trouvent réconfort et restent vivants grâce à l’amour que tu leur envoies à travers leurs proches et les associations qui les entourent, nous te prions.

– Seigneur, nous te confions la famille roumaine accueillie et accompagnée par l’association ESPER. Elle vient de repartir en car dans son pays avec Attila, 14 mois. Pour qu’ils puissent continuer à créer leur vie, au milieu de leurs proches, nous te prions.

.

  • L’un de nous dit : « En cette fête du Christ Roi, reprenons la prière des enfants de Dieu et demandons-lui que son règne vienne afin que notre monde le reconnaissance comme un bon berger… »  :

Notre Père…

.

  • Bénédiction finale : Tout le monde peut bénir, ce n’est pas réservé aux prêtres !

L’un de vous bénit ceux qui sont présents en disant par exemple (mais n’hésitez pas à être inventif) :
            « Que Dieu dont l’amour englobe tout l’univers nous accompagne dans le quotidien de notre semaine et nous comble de sa bénédiction au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen !  »

.

  • Chant d’envoi

Qu´exulte tout l´univers, que soit chantée en tous lieux, la puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

Par amour des pécheurs, la lumière est venue,
Elle a changé les cœurs, de tous ceux qui l´ont reconnue !

Vous étiez dans la nuit, maintenant jubilez,
Dieu vous donne la vie, par amour il s´est incarné !

Que chacun reconnaisse, Jésus est notre roi,
Rejetons nos tristesses pour une éternité de joie !

.

Nous vous invitons à participer à la quête en ligne. C’est la principale source de revenu pour notre paroisse.

Participer à la quête en ligne

.

Merci beaucoup, très belle semaine et à dimanche prochain pour entrer dans le temps de l’Avent !

.