Frères et sœurs,

Aujourd’hui 24 mai, 7ème dimanche de Pâques : notre temps pascal touche à sa fin, notre confinement ecclésial également, nous l’espérons…

Dans la chambre haute, entre l’Ascension et la Pentecôte, la prière des Apôtres est fervente, profonde, suppliante… un peu comme la nôtre en ces temps si troublés… Avec Marie et quelques autres, ils espèrent la venue de l’Esprit promis.

Nous aussi, ouvrons nos cœurs au souffle de vérité, de feu, de bienveillance ; alors, nous pourrons manifester le nom de Jésus aux hommes avec joie et nous demeurerons heureux, même si nous vivons difficilement ces dernières semaines…

Ce dimanche, comme les précédents, nous nous préparons (la Parole ouverte, une coupe d’eau pour rappeler notre baptême, un pain que nous pourrons bénir et partager, une bougie, une icône, quelques fleurs… nous avons l’habitude, maintenant !), nous répondons à l’appel du Seigneur et nous nous tournons vers lui pour le célébrer, le chanter, le prier…

Belle célébration à tous !

.

Pour que les plus jeunes puissent participer à ce temps,
vous pouvez télécharger et imprimer ces coloriages


  • Démarrons notre célébration en écoutant ou en chantant :

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le roi de l’univers, ô notre Dieu,
Que toutes les nations chantent ton nom !


Quand nous sommes faibles face à l’ennemi,
Tu viens à notre aide et tu combats avec nous.

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le roi de l’univers, ô notre Dieu,
Que toutes les nations chantent ton nom !


À toi la victoire, notre Rédempteur,
Notre cœur exulte devant toi, notre Seigneur.

Alléluia, amen ! (ter)

Du fond de l’abîme, nous crions vers toi,
En toi notre force, oui, tu es notre rempart.

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le roi de l’univers, ô notre Dieu,
Que toutes les nations chantent ton nom !


Devant la merveille de notre salut,
nous te rendons grâce, comment ne pas te louer ?

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le roi de l’univers, ô notre Dieu,
Que toutes les nations chantent ton nom !

  • Au seuil de cette célébration, l’un de nous dit : « Seigneur, depuis notre baptême, l’Esprit repose sur nous. Que l’eau vive que nous allons faire couler sur nos fronts ravive et affermisse notre foi. Pour cela, nous nous tournons vers toi et nous te demandons de bénir cette eau que nous avons préparée « au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

    Que le signe que nous allons tracer sur nous nous rappelle que le chemin de la vraie vie passe par la croix ».

Pendant que nous faisons le signe de la croix sur nous-mêmes, nous pouvons écouter ou fredonner :

Alléluia, alléluia, alléluia !

Approchez-vous du Seigneur Jésus ;
il est la source d’eau vive :
vous renaîtrez de l’eau et de l’Esprit.

Alléluia, alléluia, alléluia !

  • Nous pouvons à présent chanter la Gloire de Dieu dans la version de la messe de la Trinité, fil rouge de notre temps pascal :

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !
(bis)

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce
pour ton immense gloire.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !
(bis)

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant,
Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !
(bis)

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !
(bis)

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très Haut, Jésus-Christ, avec le Saint Esprit,
dans la gloire de Dieu le Père.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !
(bis)

  • Prions : Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire : fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous jusqu’à la fin des temps, comme il nous l’a promis. Amen.
  • Mettons-nous à l’écoute des textes du jour

Lecture du livre des Actes des Apôtres (1, 12-14)

Psaume 26 à lire ou à écouter :

Refrain : J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple.

Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

Allélu-alléluia, allélu-alléluia !

  • Acclamation de l’Evangile :

Alléluia, alléluia, alléluia ! (bis)

Proclamez que le Seigneur est bon, éternel est son amour,
Que le dise la maison d’Israël, éternel est son amour !

Alléluia, alléluia, alléluia ! (bis)

.

Proposition adaptée aux enfants

.

> Le commandement nouveau en vidéo

.

> Les explications de Louis-Guilhem

.

Pour mieux comprendre :

Jeudi, nous avons fêté l’Ascension de Jésus. Mais c’est quoi l’Ascension ? En montagne, une ascension, c’est une montée vers les sommets. L’Ascension de Jésus, c’est sa montée vers le Père. Jésus est « monté aux cieux », ce qui signifie qu’Il a rejoint Dieu et est entré dans la gloire et l’amour de Dieu.

Jésus a donc quitté définitivement ses amis. Quelle tristesse, pourrait-on penser ! C’est la fin d’une histoire… Et bien, non ! Certes, Jésus est retourné vers Le Père et a terminé sa mission sur la terre, mais pour autant, Il n’abandonne pas ses amis, Il ne les laisse pas seuls (attends de voir ce qui va se passer à la Pentecôte !).

Jésus n’est plus « visible » mais il est présent. Jésus sait que les disciples peuvent poursuivre son œuvre car Il leur a transmis tout ce qu’il avait reçu de son Père. C’est à eux maintenant d’agir et d’annoncer la Bonne Nouvelle. Jésus fait ainsi ses dernières recommandations, et confie à ses disciples un héritage, un trésor inestimable, un cadeau : l’amour des uns pour les autres.

Jésus a passé le flambeau aux Apôtres, ils sont le relais.
Aujourd’hui, c’est moi, c’est toi, c’est nous qui sommes le relais. Jésus nous passe le flambeau, il nous fait confiance puisqu’Il nous a tout donné. A nous maintenant de donner aux autres.

Alors, passe le relais et annonce la Bonne Nouvelle de Jésus !

.

  • Lisons ou écoutons l’homélie :

  • En écho à l’homélie et pour prolonger notre prière en appelant la venue de l’Esprit Saint, nous pouvons écouter le chant :

Veni Sancte Spiritus,
Tui amoris ignem accende.
Veni Sancte Spiritus,
Veni Sancte Spiritus.

Viens, Esprit Saint, allume le feu de ton amour !

  • Credo

L’un de nous dit : « Seigneur, tu nous as choisis depuis notre baptême et tu fais de nous des témoins. Aussi, nous redisons les mots de l’Église, unis aux chrétiens du monde entier » :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen.

  • Prière universelle

Refrain : Exauce-nous, Seigneur de gloire !

            Ce week-end, le Sappel* devait vivre une grande fête à l’occasion de ses 30 ans. Plusieurs paroissiens avaient prévu de participer à cet évènement  dont le thème était « Ensemble serviteurs, pauvres et riches en chemin vers le Père ».

Dans l’élan de ce qu’ils voulaient vivre, et qui se déploie autrement, ils nous proposent la prière universelle de ce dimanche. Cette prière est aussi offerte comme un cadeau pour les 5 ans de l’encyclique Laudato Si dans laquelle le pape François nous invite à « entendre le cri des pauvres, entendre le cri de la terre ».

Seigneur, nous te prions pour les plus petits, les oubliés, les invisibles de notre société. Donne-leur Seigneur la force, la foi, pour tenir le coup dans leurs vies qui sont si difficiles, si compliquées et encore plus dans la période que nous traversons.

Seigneur nous te confions la violence dans les quartiers pour que ça s’apaise. Donne la force aux jeunes de rester calmes même s’ils sont énervés par le déconfinement. Mets ta paix entre les jeunes et la police car ces jeunes risquent la garde à vue et la prison. Donne-leur la patience de respecter les règles.

Seigneur, rend possible la rencontre, l’échange, le partage entre gens d’horizons différents. Fais que les gens qui sont dans les paroisses invitent, accueillent ceux qui ne se sentent pas invités, désirés, qui ont peur de venir au repas du Seigneur. 

Seigneur nous te confions le monde entier avec ce virus et la solitude. On a besoin de revoir les gens qu’on aime, de pas rester seuls encore trop longtemps, de recommencer à prier ensemble, de discuter à la sortie de la messe. La messe à la télévision c’est lassant. On te prie pour que tout le monde puisse revenir à l’église et que personne ne se sente exclu.

*La communauté du Sappel est un mouvement d’Eglise issu de la pensée du p. Joseph Wresinski fondateur du Mouvement ATD Quart-Monde. Elle rassemble des familles très pauvres en situation d’exclusion sociale et des amis qui s’engagent avec elles. Ensemble, ils cherchent à vivre la fraternité en Christ et à partager ce trésor en Eglise.

Pour compléter ces intentions, nous pouvons aussi en déposer une sur la page Facebook de la paroisse et prier avec celles que d’autres ont rédigées en commentaire.

  • Proposition de bénédiction du pain

L’un de nous dit : « Seigneur, à la suite des Apôtres demeurés en prière dans l’attente de l’Esprit, à la suite de Jésus lui-même qui a prié pour tous les hommes, nous contemplons ce pain que nous avons préparé et nous te prions à notre tour : donne-nous ta grâce et viens le bénir au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

Nous pouvons ensuite rompre ce pain et en donner un morceau à chacun.

Pendant le partage, nous pouvons écouter le chant :

Béni soit Dieu pour le don de son esprit,
Souffle de force et de lumière,
Souffle d’amour qui nous libère. (bis)

“Le désir de l’Esprit, c’est la vie et la paix”,
La vie nouvelle en Jésus-Christ, la foi donnée au Dieu fidèle.
En recevant le pain de vie, réveillons en nous la voix de l’Esprit !

Béni soit Dieu pour le don de son esprit,
Souffle de force et de lumière,
Souffle d’amour qui nous libère.

“Le désir de l’Esprit, c’est la vie et la paix”,
La paix qui tient malgré la nuit, l’amour plus fort que toute crainte.
En recevant le pain de vie, réveillons en nous la voix de l’Esprit !

Béni soit Dieu pour le don de son esprit,
Souffle de force et de lumière,
Souffle d’amour qui nous libère.

“Le désir de l’Esprit, c’est la vie et la paix”,
La joie d’aller porter du fruit dans la douceur et la patience.
En recevant le pain de vie, réveillons en nous la voix de l’Esprit !

Béni soit Dieu pour le don de son esprit,
Souffle de force et de lumière,
Souffle d’amour qui nous libère. (bis)
.

  • L’un de nous dit : « La prière est le maître-mot de ce dimanche. Béni sois-tu, Seigneur, de nous avoir fait connaître ton nom de Père. Alors nous pouvons te prier en redisant » :

Notre Père…

  • Pour clore le mois de mai dédié à Marie, nous pouvons, si nous le souhaitons, chanter l’Angélus :

Je vous salue, Marie, comblée de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, votre enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen, amen, alléluia !

.

  • Bénédiction finale : L’une de nous dit : « Seigneur, tu ne cesses de nous dire : « Celui qui m’aime sera aimé de mon Père ». Viens répandre dans nos cœurs un amour qui n’exclue personne et, nous t’en prions, viens renouveler en nous ta bénédiction : au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ! Amen ! »
  • Chant d’envoi

Vienne sur le monde, le souffle créateur !
Vienne sur le monde l’eau vive du Sauveur !

Viendra sur toi l’Esprit d’en haut,
Le vent d’amour qui fait renaître.
Voici qu’il plane sur les eaux,
Sa brise éveille notre terre.
Debout, reprends souffle, anime ta vie !
(bis)

Vienne sur le monde, le souffle créateur !
Vienne sur le monde l’eau vive du Sauveur !

Viendra sur toi le don de Dieu,
Tu entendras un chant de source.
Voilà l’eau vive que tu veux,
Au fond du cœur tu la découvres.
Debout, reprends souffle, anime ta vie ! (bis)

Vienne sur le monde, le souffle créateur !
Vienne sur le monde l’eau vive du Sauveur !

Viendra la flamme du Vivant,
Le feu nouveau qui régénère ;
Jour après jour, il se répand
Pour que tout homme soit lumière.
Debout, reprends souffle, anime ta vie ! (bis)

Vienne sur le monde, le souffle créateur !
Vienne sur le monde l’eau vive du Sauveur !

Vienne sur le monde, le souffle créateur !
Vienne sur le monde l’eau vive du Sauveur !

Viendra le Souffle tout-puissant,
Qui nous rassemble et nous disperse.
Nous deviendrons un peuple grand
Qui ose aller où Dieu le mène.
Debout, reprends souffle, anime ta vie ! (bis)

Vienne ton esprit, vienne ton esprit…

..

Celles et ceux qui souhaitent prolonger leur prière en ce jour anniversaire de l’encyclique Laudato Si’ pourront découvrir ce nouveau chant de Patrick Richard :

Si cela vous intéresse, la partition est ici !

.

Belle semaine et à dimanche prochain pour célébrer la fête de Pentecôte !