Frères et sœurs,

Nous voici déjà au seuil du 6ème dimanche de Pâques !

Jésus continue de préparer ses disciples à son départ. Il ne les laissera pas orphelins et leur promet que l’Esprit de vérité tracera sur terre un sillon d’espérance.

Jésus, Dieu de la promesse, désire que nous lui montrions notre amour : gardons sa parole et rendons raison de l’espérance nichée au creux de notre cœur.

Ce 17 mai, comme les dimanches précédents, nous nous préparons (la Parole ouverte, une coupe d’eau pour rappeler notre baptême, un pain que nous pourrons bénir et partager, une bougie, une icône, quelques fleurs… nous avons l’habitude, maintenant !) et nous entrons dans la joie promise.
.

Pour que les plus jeunes puissent participer à ce temps,
vous pouvez télécharger et imprimer ces coloriages

.

  • Démarrons notre célébration en écoutant ou en chantant :

Tu nous as sauvés, alléluia, nous as libérés, alléluia !
Nous chantons ta gloire, alléluia, béni soit ton Nom, alléluia !

Ta lumière a vaincu l´ombre et tu guéris nos blessures,
Tu fais de notre tristesse une joie éternelle.

Tu nous as sauvés, alléluia, nous as libérés, alléluia !
Nous chantons ta gloire, alléluia, béni soit ton Nom, alléluia !
(bis)

Tu nous donnes ton Esprit, pour que nous vivions en toi,
Il nous envoie aujourd´hui proclamer tes merveilles.

Tu nous as sauvés, alléluia, nous as libérés, alléluia !
Nous chantons ta gloire, alléluia, béni soit ton Nom, alléluia !

  • Au seuil de cette célébration, l’un de nous dit : « Seigneur Jésus, toi qui pries pour nous le Père et ne nous laisses pas orphelins, nous nous tournons vers toi et te disons merci pour cette eau que nous avons préparée. Elle nous rappelle notre baptême et nous te demandons de la bénir « au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen ».
    Que le signe que nous allons tracer sur nous manifeste, plus encore en ces temps troublés que nous traversons, que l’Esprit habite en nos cœurs comme il habite le cœur des Samaritains après l’imposition des mains par Pierre et Jean ! »

Pendant que nous faisons le signe de la croix sur nous-même, nous pouvons écouter ou fredonner :

Voici l’eau pour le baptême, voici l’eau vive sur ton front,
Dieu veut nous dire qu’il nous aime, il nous accueille en sa maison.


  • Nous pouvons à présent chanter la Gloire de Dieu dans la version de la messe de la Trinité, fil rouge de notre temps pascal :

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! (bis)

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce
pour ton immense gloire.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! (bis)

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant,
Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! (bis)

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! (bis)

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très Haut, Jésus-Christ, avec le Saint Esprit,
dans la gloire de Dieu le Père.

  • Prions : Dieu tout-puissant, accorde-nous, en ces jours de fête, de célébrer avec ferveur le Christ ressuscité : que le mystère de Pâques dont nous faisons mémoire reste présent dans notre vie et la transforme. Amen
  • Mettons-nous à l’écoute des textes du jour

Lecture du livre des Actes des Apôtres (8, 5-8, 14-17)

Psaume 65 à lire ou à écouter :

Refrain : Alléluia, alléluia, alléluia !

Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.
Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables ! »

« Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. »
Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les fils des hommes.

Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fleuve à pied sec.
De là, cette joie qu’il nous donne.
Il règne à jamais par sa puissance.

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière,
ni détourné de moi son amour !

  • Acclamation de l’Evangile :

Alléluia, alléluia, alléluia ! (bis)

Proclamez que le Seigneur est bon, éternel est son amour,
Que le dise la maison d’Israël, éternel est son amour !

Alléluia, alléluia, alléluia ! (bis)
.

Pour mieux comprendre :

Le commandement que Jésus nous donne est un conseil pour bien vivre. Il nous dit : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Qui de nous n’a pas besoin d’amour ? Jésus nous invite à aimer en imitant sa manière d’aimer jusqu’au bout, jusqu’à s’offrir dans le partage du pain.

Rappelle-toi qu’au cours du dernier repas qu’il partage avec ses disciples, Jésus lave les pieds de Judas qui va le livrer et aussi ceux de Pierre qui va le renier… puis il se met à table avec eux !

Le plus grand amour, c’est celui que tu apprends à vivre et à offrir en pensant à Jésus : cet amour gratuit que tu donnes aux autres, c’est ce qui fait de toi un ami de Jésus !

Dans la Bible, Jésus partage avec ses disciples et avec nous tout ce qu’il a appris de son Père. Tu peux aussi partager avec tes parents, tes frères et sœurs, tes amis, ce que tu as appris de Jésus.

Ainsi, ensemble, nous porterons de beaux fruits en souhaitant du bien aux autres.

« Que votre fruit demeure ! »

.

  • Lisons ou écoutons l’homélie :

  • En écho à l’homélie, nous pouvons écouter le chant :

Voici que je vous enverrai l’Esprit de vérité.
C’est lui que le Père a promis à ceux qui croient en moi.
Le monde ne le connaît pas car il ne le voit pas.
Mais vous le connaissez déjà, puisqu’il demeure en vous. (bis)

Vous recevrez du haut des cieux l’Esprit consolateur.
C’est lui l’Esprit, le Défenseur qui parlera en vous.
Il comblera vos cœurs de joie par ma résurrection.
Il vous fera ressouvenir de toutes mes paroles. (bis)

Celui qui garde mon amour, mon Père l’aimera
Et si vous demeurez en moi, moi, je demeure en vous.
Voici ma paix que je vous donne afin que vous viviez.
Le monde ne peut la donner : c’est la paix de l’Esprit. (bis)

C’est un commandement nouveau que je vous ai donné :
Donner sa vie pour ses amis, c’est le plus grand amour.
Vous n’êtes plus des serviteurs, vous êtes mes amis.
Aimez-vous tous de cet amour dont je vous ai aimés.

  • Credo

L’un de nous dit : « Seigneur, toi qui promets de nous envoyer l’Esprit Saint, permets que nous redisions les mots de l’Église, unis aux chrétiens du monde entier » :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen.

  • Prière universelle :

Refrain : Jésus, sauveur du monde, écoute et prends pitié !

« Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains et ils reçurent l’Esprit Saint »
Au nom de tous les baptisés, de tous les confirmés, nous demandons à Dieu que son Esprit soit sur nous et sur toute l’Église pour que la joie et la paix se répandent dans toutes les communautés humaines en cette période de déconfinement progressif.
Seigneur, nous te prions.

–  Aujourd’hui, 17 mai 2020, a lieu la journée mondiale de communion et d’amitié entre les chrétiens d’Orient et les chrétiens d’Occident.
Seigneur, en cette journée des chrétiens d’Orient, nous te prions pour la paix dans le monde. Donne à nos frères et sœurs d’Orient de garder l’espérance et de croire en un avenir possible sur leurs terres.
Seigneur, nous te prions.

« Dans sa chair, il a été mis à mort ; dans l’esprit, il a reçu la vie »
Seigneur, soulage la douleur des malades, donne la force à ceux qui les soignent, accueille dans la paix ceux qui nous ont quittés et accorde à tous le réconfort de ta miséricorde.
Seigneur, nous te prions.

– « Le Père vous donnera un autre Défenseur : l’Esprit de vérité »
Que l’Esprit de vérité donne à notre paroisse le courage de s’adapter aux nouveaux défis de l’évangélisation et la force d’accomplir la volonté du Père.
Seigneur, nous te prions.

Pour compléter ces intentions préparées par Valérie et Christian P., nous pouvons aussi en déposer une sur la page Facebook de la paroisse et prier avec celles que d’autres ont rédigées en commentaire.

  • Proposition de bénédiction du pain

L’un de nous dit : « A quelques jours de la fête de l’Ascension, dans la communion de toute l’Eglise, nous contemplons ce pain que nous avons préparé et nous te rendons grâce pour tous les dons que nous recevons de toi. Daigne le bénir au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen ».

Nous pouvons ensuite rompre ce pain et en donner un morceau à chacun.

Pendant le geste, nous pouvons écouter le chant :

Tous les fruits de notre temps
Sont déposés sur la table
Ce qui nous rend différents
Ce qui nous rend si semblables
Notre joie et nos chagrins
Tout ce qui rythme ce jour
La saveur du quotidien,
Reçois-les, bénis-les en ton amour !

Bénis, ô Seigneur, bénis le pain de chaque jour !
Bénis, ô Seigneur, bénis nos mains pour ton amour ! (bis)

Sœurs et frères d’humanité
Sont reflets de ton visage ;
Mille fleurs d’amour semées
Au jardin de ton message ;
Nos amis sur le chemin,
Compagnons de chaque jour,
Nos partages au quotidien,
Reçois-les, bénis-les en ton amour !

Bénis, ô Seigneur, bénis le pain de chaque jour !
Bénis, ô Seigneur, bénis nos mains pour ton amour ! (bis)

  • L’un de nous dit : « En frères et sœurs de Jésus, nous nous adressons au Père en lui redisant » :

Notre Père…

  • Bénédiction finale : L’une de nous dit : « Seigneur, toi qui ne nous laisses pas orphelins puisque tu nous as adoptés dans la famille divine et que tu as fait de nous une immense fratrie, bénis notre communauté qui aspire à se retrouver et qui t’implore de lui donner l’Esprit en abondance : au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ! Amen ! »
  • Chant d’envoi

Si nous nous aimons les uns les autres, alléluia,
Nous verrons la gloire du Seigneur. (bis)
Ô Jésus Sauveur.

A gloria ! A gloria ! Nous verrons la gloire du Seigneur. (bis)

Par l’Esprit de Jésus-Christ, rassemblés, alléluia,
Nous verrons la gloire du Seigneur. (bis)
Ô Jésus Sauveur.

A gloria ! A gloria ! Nous verrons la gloire du Seigneur. (bis)

.
Bon début de semaine et à jeudi qui vient, pour célébrer ensemble la fête de l’Ascension !
.