>> Téléchargez le Kaléidoscope n°107 d’avril 2019

Par Valérie BELIN

Oui, qu’elle est particulière, cette année qui s’écoule… Et qu’elle est inédite, notre situation de paroisse « administrée », dans un diocèse lui aussi « administré » depuis quelques jours…

Voilà qui m’amène, une fois n’est pas coutume, à prendre la parole et à m’adresser à vous, paroissiens de Bron auprès desquels je suis au service depuis tant d’années ; d’abord pour remercier, chacun, chacune d’entre vous, pour la confiance qui m’est accordée : le soutien que vous m’apportez est très précieux pour mener à bien la charge de coordinatrice paroissiale qui m’est confiée ; ensuite pour vous dire que je ne doute pas que cette confiance en l’autre, qui a grandi en nous depuis notre plus jeune âge, et cette confiance en Dieu, qui est à la base de notre foi de chrétien, restera pleine et entière et nous permettra de faire face à ces moments difficiles que nous traversons.

Car c’est bien notre confiance en ce Christ qui unifie qui nous fait tenir debout dans les épreuves et nous permet d’aller de l’avant ! Aussi, ne manquons pas de nous remettre sans cesse à l’école des pèlerins d’Emmaüs, tels que Luc nous les décrit dans ce texte fondateur qui a servi de fil rouge à la retraite de première communion vécue avec les enfants du caté le mois dernier : alors que les disciples étaient tristes, perdus, complètement déboussolés, c’est Jésus lui-même qui les rejoint et qui, par sa Parole, donne sens à ce qui s’est vécu, les remet en cohérence et unifie leur vie toute entière. D’hébétés qu’ils étaient, ils ressentent alors cette vraie joie qui les transforme en témoins enthousiastes et  les (r)envoie annoncer la Bonne Nouvelle.

Oui, tout se joue à Emmaüs ! Alors, à l’image des disciples, remettons le Christ et la Parole au cœur de nos vies et travaillons à notre unité !

Car, s’il est une chose qui me tient à cœur et guide mes pas et mes paroles dans ma mission, c’est bien de contribuer à l’unité de notre paroisse. Ainsi, pour que ce que nous avons construit ensemble au fil des années puisse continuer à se renforcer et que nous continuions à aimer cette Église du Christ à Bron, à Lyon et dans le monde entier, il ne suffit pas de prier… Il me paraît également important de nous ménager des lieux de rencontre et de dialogue et c’est bien l’objectif des deux soirées qui nous seront proposées très bientôt ou d’ici quelques semaines :

  • celle du 15 avril, à laquelle nous sommes tous conviés (voir en page intérieure), donnera l’occasion de poser tout ce qui habite nos cœurs et nos intelligences suite aux événements de ces derniers temps, une belle façon d’ouvrir notre Semaine Sainte…

  • et aussi, celle du 4 juin prochain, qui réunira tout le Conseil Paroissial et nous permettra de relire notre année pastorale et de poser les bases des mois à venir.

En ces temps où notre foi est malmenée par la litanie de tous les abus commis, puissions-nous nous recentrer sur notre baptême, cette plongée dans la mort et la résurrection du Christ que nous célébrerons très prochainement à la veillée pascale en chantant d’une seule voix une autre litanie que nous aimons tant, celle des saints qui nous ont précédés, au cœur de la nuit du grand passage… Alors, nous quitterons l’ombre pour la lumière et nous serons, à notre tour, dans la vraie joie !