Par Franck GACOGNE

Réjouissons-nous que notre paroisse rassemble de nombreuses familles, c’est toujours un signe de vitalité mais aussi d’avenir, et j’en suis très heureux car notre paroisse semble ne pas en manquer. Une Eglise où les familles et les enfants sont absents est infiniment plus triste qu’une Eglise qui sait les rassembler. Et le dimanche, c’est bien entendu l’ensemble de la famille qui est invité à se déplacer à l’église. Mais il est évident aussi que la liturgie de la messe n’est pas du tout adaptée aux jeunes enfants. Et quand ils manifestent cette évidence par des pleurs et des cris, ils empêchent non seulement leur propres parents de pouvoir vivre l’Eucharistie sereinement, mais aussi tous les paroissiens alentour et parfois même le célébrant qui ne sait plus où il en est ! J Pour se mettre à l’écoute de la Parole, il faut pouvoir l’entendre ; pour entrer dans la prière, il faut pouvoir trouver des temps de silence.

Jeunes parents, vous qui venez avec de jeunes enfants à la messe, nous sommes très heureux que vous soyez là. Comme cela s’est fait il y a 2 ans, si vos enfants les plus jeunes étaient pris en charge à tour de rôle par l’un de vous dans la sacristie de Saint-Denis le dimanche pendant le temps de l’Eucharistie, cela vous permettrait, à vous et à de nombreux paroissiens, de vivre pleinement la célébration. Plutôt que de devoir passer l’ensemble de la célébration à « gérer » au mieux vos enfants, cela vous permettrait aussi de prendre ce temps pour vous et un rôle dans la liturgie : animation des chants, lectures, distribution de la communion. Organiser cette prise en charge à tour de rôle ne devrait pas être compliqué. C’est ce qui se fait dans de nombreuses autres paroisses.

Seriez-vous d’accord de choisir un dimanche ? Voici le lien :

https://doodle.com/poll/vb9zt8txfzkyuebk

En espérant pouvoir compter sur vous. Merci.

Très amicalement.